top of page
Rechercher
  • Fairouz GUEDIRA

Oubliez la raison, fiez-vous à l'intuition ! Et si c'était simple ?


Evidemment, les choses ne sont pas aussi binaires que cela.


 Il faut 2 lacets pour bien fermer une chaussure : autrement dit, l’intuition et la raison sont complémentaires pour s’orienter et prendre des décisions.


Commençons par le lacet de l'intuition. 


 💡 Que disent les multiples recherches sur le sujet ? 💡


 L’intuition serait d’une part le résultat de toutes les micro expériences auxquelles nous avons été confrontés sur un sujet et elle peut nous fournir des indications précieuses. Nous puiserions en quelques sortes dans toutes les informations présentes dans notre inconscient. Notre cerveau analyserait toutes ces datas en un temps record pour nous éclairer.


 Comme disait le dramaturge Henry Bernstein "l'intuition est l'intelligence qui a commis un excès de vitesse".


 Des recherches chez les pompiers menées par le chercheur en psychologie Gary Klein ont montré que l’intuition dans les situations d’urgence fonctionnait par un processus inconscient d’analogie très performant.


 Cela expliquerait aussi qu’il est plus aisé d’être intuitif dans nos domaines d’expertise.


  💡 Les premières impressions sont aussi souvent les plus pertinentes. 💡


 "le diable est dans la délibération ! " est le titre d'un article de Loran Nordgren, de la Kellogg School of Management (Chicago) qui raconte une expérimentation qui consiste à faire goûter une confiture à l'aveugle par 2 groupes d'étudiants. Le premier groupe devait juste indiquer sa première impression alors que le 2ème groupe devait argumenter ses notes. Quarante minutes plus tard, l'expérience a été reconduite. Et ceux qui avaient pris le plus de temps pour argumenter leur choix, ont davantage modifié leur classement que les autres. "La délibération introduit du "bruit" dans le processus de décision", a commenté le chercheur.


Et vous, dans quelles situations concrètes vous avez écouté votre intuition en entreprise ?

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page